fbpx

Votre panier est vide.

Un agent immobilier est, au sens juridique du terme, une personne titulaire d’une carte professionnelle de transaction, gestion, syndic ou des trois. Plus communément, un agent immobilier est un intermédiaire entre le vendeur d’un bien et son acheteur. Souvent associé à la tâche des visites, son quotidien ne s’arrête pas ici.

On le sait, chaque journée d’un agent immobilier ne se ressemble pas. Outre tous nos articles à découvrir sur le marketing immobilier, nous avons réalisé un focus sur le quotidien d’un agent immobilier.
Les tâches qui lui sont attribuées dans le domaine commercial ne sont pas récurrentes chaque journée et le quotidien d’un agent immobilier ne se définit pas comme une routine. Nous allons vous présenter dans cet article les principales missions d’un agent immobilier au quotidien. 

Boostez la performance de vos conseillers immobiliers

Découvrez le guide du marketing immobilier de l'InteGraal

01

Des conseils et astuces en digital immobilier

Vous avez une agence ou vous êtes indépendant ? 
Découvrez tous les conseils et futurs conseils de l'InteGraal pour augmenter votre acquisition client grâce au digital immobilier.

02

Formation offerte en digital

Contactez le support pour profiter d'une formation offerte en digital immobilier et obtenir rapidement des vendeurs de votre secteur.

automatisation-integraal
  1. La prospection immobilière

Sans portefeuille de biens à vendre, un agent immobilier ne ferait pas grand-chose de chaque journée. Néanmoins, les mandats (contrat entre un vendeur et un agent immobilier) ne tombent pas du ciel, il faut généralement aller les chercher soi-même. Prospecter représente une grande partie de l’emploi du temps d’un agent immobilier. Sous forme téléphonique ou physique principalement, le démarchage est indispensable dans le quotidien d’un agent immobilier. La prospection téléphonique, aussi appelée la pige, consiste à contacter des vendeurs particuliers sur les plateformes immobilières. La prospection terrain amène l’agent immobilier à faire du porte-à-porte pour se présenter, élargir son réseau et espérer rentrer un nouveau mandat.

  1. L’estimation d’un bien

Avant de signer un mandat, un agent immobilier doit procéder à l’estimation du logement. A partir d’une analyse pointue des caractéristiques du bien et de son environnement, un agent immobilier est entièrement capable d’estimer la valeur d’un appartement, d’une maison ou d’un terrain. L’estimation d’un logement est l’étape la plus importante pour le bon déroulement de la vente immobilière.

  1. La commercialisation d’une propriété

Pour vendre un bien, l’agence immobilière doit le mettre en publicité afin d’obtenir des acheteurs potentiels. Un agent immobilier peut se charger des photos et vidéos du logement, ou délègue parfois la tâche à un photographe professionnel. Cela dépend surtout du type de mandat signé et si l’agent immobilier a l’exclusivité de la vente. Ensuite, l’agent immobilier rédige une annonce de vente qui décrit et met en avant le bien afin de déclencher des appels de la part d’acheteurs potentiels. L’annonce est diffusée par l’agence immobilière sur une multitude de plateformes de vente immobilière telles que Leboncoin ou Seloger.

  1. Les visites

Évidemment, la partie la plus connue du métier d’agent immobilier est l’organisation des visites. Sachez qu’outre le fait de faire faire le tour d’un logement, les visites sont programmées à l’avance et l’agent immobilier fait une première découverte des acquéreurs au téléphone. Un logement étant l’intimité des clients vendeurs, l’agent immobilier a tout intérêt à se méfier de qui il fait visiter et de connaître particulièrement les conditions financières des acheteurs potentiels. De plus, l’agent immobilier se doit d’être incollable en technique du bâtiment afin de renseigner au mieux les acheteurs, malgré qu’il soit commercial et qu’il ne soit pas un professionnel de la construction.

  1. La négociation                                                             

L’agent immobilier est souvent associé au trait de négociateur. Évidemment, la négociation est une tâche incontournable du métier. Entremetteur des vendeurs et des acquéreurs, l’agent immobilier se doit de trouver un prix d’entente pour effectuer la transaction.

 

  1. Les démarches notariales

Une transaction immo ne s’arrête pas à la signature d’une offre d’achat. En effet, toute transaction passe par un notaire. Alors, l’agent immobilier a pour missions de regrouper un certain nombre de documents et de les transmettre à l’office notarial, mais aussi certaine fois de rédiger et faire signer le compromis de vente. Pré-contrat engageant le vendeur et l’acheteur, le compromis de vente peut en effet être signé en étude notariale, mais aussi en agence immobilière. C’est ce qu’on appelle un compromis sous seing privé. A la suite de quelques mois de délais, la signature de l’acte authentique est l’étape finale et l’agent immobilier remet les clés aux acquéreurs. C’est à cette étape que l’agence touche les honoraires. 

Ces principales tâches résument la majeure partie du quotidien d’un agent immobilier. Mais sa journée ne tient pas qu’à ces tâches. En effet, un agent immobilier doit être au fait de toutes les informations relatives au marché et au métier. Il doit être équipé d’outils performants afin de pouvoir exercer au mieux sa profession. Voici quelques tâches qui viennent s’ajouter dans la journée d’un agent immobilier :

– la formation : la profession est très encadrée d’un point de vue juridique. Alors, un professionnel de l’immobilier a l’obligation, pour conserver son titre ou sa carte professionnelle, de suivre un certain nombre d’heures de formations chaque année. En effet, la formation peut représenter une charge horaire supplémentaire et non négligeable puisque c’est une obligation légale. Son activité est éligible à des formations de droit, particulièrement.

– le marketing : si l’agence immo ne délègue pas cette tâche à une agence de communication, chaque agent immobilier peut avoir à se charger de sa communication marketing. En effet, le réseau étant primordial dans le métier, il se doit d’avoir des outils de communication à sa disposition. Cela passe par des cartes de visite, des flyers personnalisés au secteur, des posts facebook…

Voici une bonne représentation du quotidien d’un agent immo titulaire de la carte professionnelle T. Mais la journée des métiers de la gestion locative et du syndic peuvent quelque peu différer. Voici un petit résumé :

– la gestion locative : les agents immobiliers qui font de la location doivent rentrer des mandats de location. Ils se chargent alors de trouver des locataires, étudier leurs dossiers, faire les états des lieux, réceptionner les loyers, régler les sinistres… la location est en effet bien distincte de la transac et les agents immobiliers qui se chargent de la location ne font généralement que ce métier.

– le syndic : les agents immobiliers se chargent ici de la gestion de copropriété. Le syndic s’occupe des travaux d’une copropriété, des charges et appels de fonds, des sinistres, des assemblées générales… Les agents immobiliers s’occupant du syndic ne font pas du tout le même travail qu’un commercial et sont plus souvent au bureau que sur le terrain.

Vous souhaitez vous lancer dans un des métiers de l’immobilier ? Sachez que les offres d’emploi des agences immobilières sont très nombreuses et vous n’aurez pas de mal à trouver du travail. Néanmoins, gardez à l’esprit que, si vous souhaitez être commercial et au contact des clients au quotidien, la plupart des agences immobilières recrutent en statut indépendant. En revanche, dans la gestion locative et le syndic, vous pourrez trouver plus d’offres en statut salarié, tout en voyant des clients régulièrement.

Vous retrouverez d’autres articles vous expliquant comment devenir agent immobilier sur notre site web.

Appeler